Flore Berger Aboubakar Kouadio Coulibaly Mouhamadou Kane Abdel Aziz Mossi

La résilience communautaire face à l’extrémisme violent et les économies illicites

A Talk by Flore Berger , Aboubakar Kouadio Coulibaly , Mouhamadou Kane and Abdel Aziz Mossi

About this Talk

**Simultaneous interpretation in both English and French will be provided/Une interprétation simultanée en anglais et en français sera disponible.**

-

Les parties septentrionales du Bénin et de la Côte d’Ivoire font face depuis 2019 et 2020 respectivement à des défis sécuritaires grandissants posés par l’expansion de groupes extrémistes violents. Au-delà de cette infiltration, il faut noter que les nouvelles dynamiques conflictuelles dans ces zones frontalières, en bordure de réserves naturelles et faisant le lien entre les régions côtières et le Sahel, ne s’inscrivent pas dans un vide sécuritaire mais plutôt dans un environnement illicite déjà bien développé.

Bien que les réponses étatiques aient eu quelques effets positifs, il est de plus en plus accepté que les approches étatiques seules ne parviendront pas à produire les résultats attendus, et doivent être complétées par une approche communautaire. C’est pourquoi l’Observatoire des économies illicites en Afrique de l’Ouest de la GI-TOC a développé un axe de recherche visant à avoir une meilleure compréhension des leviers de la résilience communautaire.

C’est dans ce cadre que deux dialogues sur la résilience ont été organisés dans l’Atakora (Benin) et dans le Bounkani (Côte d’Ivoire), afin que les acteurs communautaires clefs puissent échanger sur les liens entre économies illicites et instabilité (et comment ce lien se matérialise dans leurs communautés) et réfléchir ensemble à des interventions pour renforcer la résilience de leurs communautés.

Cet événement a pour but de promouvoir le lancement du rapport intitulé « La résilience communautaire face à l’extrémisme violent et les économies illicites », rapport qui donne un aperçu des discussions menées lors de deux dialogues, aborde les questions clés et identifie les interventions potentielles pour les acteurs nationaux, régionaux et internationaux qui cherchent à s'engager dans le renforcement de la résilience communautaire.

-

Community resilience to violent extremism and illicit economies

Since 2019 and 2020 respectively, the northern parts of Benin and Côte d'Ivoire have been facing growing security challenges posed by the expansion of violent extremist groups. These conflict dynamics, bordering nature reserves and linking coastal regions with the Sahel, do not take place in a security vacuum but rather in an already well-developed illicit environment.

Although state responses have had some positive effects, it is increasingly accepted that state approaches alone will not produce the expected results, and need to be complemented by a community-based approach. This is why GI-TOC's Observatory of Illicit Economies in West Africa has developed a line of research aimed at gaining a better understanding of the levers of community resilience.

It is within this framework that two resilience dialogues have been organized in Atakora (Benin) and Bounkani (Côte d'Ivoire). Key community members had the opportunity to exchange on the links between illicit economies and instability (and how this link materializes in their communities) and reflect together on interventions to strengthen their resilience.

The event aims to promote the launch of the report entitled "Community Resilience to Violent Extremism and Illicit Economies", which provides an overview of discussions at two dialogues, addresses key issues and identifies potential interventions for national, regional and international actors seeking to engage in community resilience building.

23 April 2024, 02:00 PM

02:00 PM - 03:30 PM

Add to Calendar

About The Speakers

Flore Berger

Flore Berger

Sahel Analyst, GI-TOC


Aboubakar Kouadio Coulibaly

Aboubakar Kouadio Coulibaly

Lead Gestion Ressources Naturelles et Résilience Conflit, R4P – Resilience for Peace, Equal Access


Mouhamadou Kane

Mouhamadou Kane

Analyst, GI-TOC

Analyst, Global Initiative against Transnational Organized Crime


Abdel Aziz Mossi

Abdel Aziz Mossi

Director, SOAFRICA CONSEILS SARL